30 avril 2015

Le Secret de l'inventeur, tome 1 : Rébellion

Le Secret de l'inventeur, tome 1 : Rébellion d'Andrea CremerImaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux Etats-Unis d'Amérique...

Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace... Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Le Secret de l'inventeur, tome 1 : Rébellion
d'Andrea Cremer, 407 pages, Lumen, 2015

Mon avis : Je poursuis ma découverte du steampunk en passant de Mark Hodder à Andrea Cremer avec les aventures de Charlotte et ses compagnons des Catacombes. A l'aide d'une plume efficace, l'auteure nous plonge dans le New York du XIXème siècle, du moins celui qu'il aurait pu être si l'Angleterre régnait sur le continent. Nous découvrons rapidement un monde fascinant mais qui n'en reste pas moins terrifiant. D'un côté, les Catacombes et la vie de ses enfants et adolescents qui ne sont pas encore en âge d'aller se battre avec le reste de la résistance, mais qui ne sont pas inactifs pour autant. Une vie de reclus, loins de la Cité Flottante et de ses mondanités. De l'autre côté, la Cité Flottante qui a elle-même deux facettes : les classes supérieures, qui mènent la belle vie entre bals et autres réceptions, et les classes inférieures, les ouvriers, les descentes de monstres d'aciers dans les rues qui n'ont aucune pitié... Et enfin toutes les inventions comme les sous-marins, les potions de Scoff et bien d'autres encore. On est plongé dans un monde aux multiples facettes et avec une Histoire dont il est important de saisir tous les aspects.
Le style est simple mais une fois de plus efficace. Les descriptions sont nombreuses mais pas envahissantes et permettent de s'imprégner au mieux du monde choisi par Andrea Cremer.

Chaque personnage a sa personnalité bien particulière et chacun est attachant à sa façon, même ceux dont la fiabilité n'est pas certaine. Charlotte est une jeune fille qui n'a pas sa langue dans sa poche. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et provoquer si besoin, ce qui peut la mettre parfois dans des situations délicates. C'est aussi une jeune fille sensible, bien décidée à ne pas laisser tomber Grave, ce garçon à qui elle a sauvé la vie dans la forêt mais dont tout le monde, dans les Catacombes, se méfie.
Son frère Ashley, est un leader qui doit prendre des décisions qui s'avèreront de plus en plus difficile, mais il sait faire preuve de courage. De même que Jack, son ami, qui ne cesse de taquiner la jeune Charlotte en permanence. Meg, de son côté, permet bien souvent de calmer les tensions qui peuvent s'élever au sein du groupe, mais un groupe qui reste soudé malgré tout. Pip et Scoff quant à eux sont les éléments "perturbateurs", ceux sans qui il y aurait beaucoup moins de rires dans les Catacombes.
Et n'oublions pas Grave, dont on ne sait rien. Lui-même ne sait pas qui il est. Il s'attache rapidement à Charlotte, celle qui l'a sauvé, persuadé d'avoir une alliée en elle.
Il y a encore bien d'autres personnages que l'on découvre au fil des pages et dans la Cité Flottante, mais je ne vous en dis pas trop. Toujours est-il que chacun doit se méfier, car plus nombreux sont les protagonistes, plus grand est le risque d'avoir à faire à un ennemi caché...

L'auteure sait nous tenir en haleine tout au long du livre, multipliant les révélations et les découvertes de "mondes" nouveaux pour les habitants des Catacombes. J'avoue avoir eu peur un moment de l'orientation prise, peur de tomber dans le sentimental, mais qui ne s'est pas confirmée par la suite heureusement (et oui, ce n'est pas ma tasse de thé !). Cependant ce premier opus ce termine avec de nombreuses questions en suspens et la crainte de ce que réserve l'avenir à ces personnages auxquels on s'est déjà vite attaché.

En résumé un très bon livre, qui permet d'introduire les différents personnages et le monde dans lequel ils évoluent, avec un final qui laisse présager un deuxième tome rempli de rebondissements. Un deuxième tome attendu avec impatience !

Note:
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Je viens de découvrir ta chronique du deuxième tome (dont j'ai seulement lu la conclusion, tu comprendras pourquoi), je me penche sur celle-ci pour voir à quel point tu as apprécié ce premier tome. Il fait parti de ma PAL et ta chronique me donne envie de le dévorer tout de suite (ce qui est impossible puisque j'ai déjà une lecture en cours ^^). En tout cas, je suis ravie de découvrir ton blog !

    RépondreSupprimer