20 septembre 2016

Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 1 et 2 : Le jour où le monde se réveilla désert

C'est à 2 h 15, en pleine nuit, que cela s'est produit.
Mais ce n'est qu'au réveil qu'ils s'en sont rendu compte.
Le monde déserté. vidé de sa population. Famille, proches, voisins, tous ont disparu. Volatilisés.
Ils ne sont qu'une poignée, disséminés à travers le pays, les espaces vierges des États-Unis et ses villes désormais fantomatiques. Oubliés, rescapés, moins que vivants... ils n'ont aucune idée de ce qu'ils sont. De ce qui s'est passé. Ils cherchent ceux qu'ils aiment, des réponses à des questions qu'ils ne connaissent même pas.
Mais ils ne sont pas seuls. Quelque chose les observe. Et attend...
Avant de comprendre, ils vont devoir survivre.




Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 1 et 2 : Le jour où le monde se réveilla désert de Sean Platt & David Wright, 237 pages, Fleuve Éditions, 2016

Mon avis : Dans ce roman post-apocalyptique sous forme de série, nous allons suivre différents personnages, qui ne se connaissent pas, répartis dans différentes villes des États-Unis. Ils s'éveillent le 15 octobre 2011, et découvrent que leur famille et tous les habitants aux alentours ont mystérieusement disparus. Tout, autour d'eux, semble laissé à l'abandon. Si certains ont espoir de retrouver leur famille, d'autres ont la certitude que les disparus sont morts.

Le style d'écriture est très agréable à lire. On voyage d'une ville à l'autre en découvrant des paysages de désolation. J'ai particulièrement aimé les passages concernant le petit Luca Harding, qui, sans être à la première personne, nous permettent de voir et ressentir les choses au travers des yeux d'un enfant de 8 ans. Les auteurs varient le style en fonction des personnages ciblés du moment et jonglent très bien entre ces différents styles.

Côté personnages justement, on peut dire que le décor est varié : du père de famille jusqu'au tueur en série, en passant par une mère et sa fille ou encore ce qui semble un prisonnier au passé trouble, et bien d'autres encore. Difficile pour le moment de vraiment me faire une opinion sur les personnages. Les épisodes sont courts, forcément c'est l'idée, et donc j'ai encore beaucoup à découvrir sur les uns et les autres lors de la lecture des livres suivants avant de les cerner au mieux.

J'avais vraiment aimé cette idée de série sur papier. Étant sérievore dans l'âme, je ne pouvais qu'adhérer. Sur ce premier livre, je ne dirais pas que c'est une lecture passionnante ou même un coup de cœur, mais c'est une lecture sympathique. Les auteurs plantent le décor, et disséminent des informations par-ci par-là, de façon à suffisamment titiller notre imagination pour nous donner envie d'en savoir plus. Pour ma part, l'appât fonctionne à 100% et je dis vivement le mois prochain que je découvre les épisodes 3 et 4.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire