11 juin 2017

Hortense

Attention, mieux vaut éviter de lire le résumé de l'éditeur si on veut éviter trop de révélations... Je ferai une partie spoilers à la fin de la chronique. Comme d'habitude je préviendrai avant pour ne pas spoiler ceux qui n'ont pas encore lu le livre. J'ai beaucoup de questions donc la partie spoilers me semble incontournable.

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?




Hortense de Jacques Expert, 317 pages, Sonatine Éditions, 2016

Mon avis : En 1993, Hortense, 2 ans et demi, la fille de Sophie est enlevé par son père, Sylvain, qui les avait abandonné en découvrant que Sophie était enceinte. Elle va se démener pour retrouver sa fille, aidée par Isabelle, une amie proche qui travaillait dans la crèche où était inscrite Hortense. Elle avait tout tenter, du détective privé jusqu'à l'émission de télé pour retrouver la trace de Sylvain, et donc sa fille. Un jour, Sophie pense retrouver Hortense alors qu'elle devrait avoir 22 ans. Elle va tenter de se rapprocher d'elle au maximum pour lui révéler la vérité sur ses origines.

Dans Hortense de Jacques Expert, le décor est planté dès la première page. Il s'agit d'un thriller que je qualifierais de psychologique dans lequel on va alterner entre les évènements autour de la disparition d'Hortense, relatés par Sophie Delalande, et des dépositions par rapport à un évènement qui va se produire plusieurs années après cette disparition. La plume de l'auteur est très agréable à lire. Ce livre se lit tout seul, très facilement. On est loin des grandes descriptions. Ici tout ce qui compte ce sont les faits que ce soit lors des dépositions ou ceux qui sont narrés par Sophie.

Les personnages sont tous difficiles à cerner. De fait, on les voit avant tout à travers les yeux de Sophie, une mère qui souffre depuis des années et qui n'est peut-être plus très objective dans sa façon d'analyser les évènements et les personnes.
Sophie elle-même est "mystérieuse". Très rapidement les dépositions nous font comprendre qu'elle avait une personnalité très particulière.

Ce livre est un véritable page-turner. Si vous l'ouvrez vous ne pourrez plus le refermer. Toutes les hypothèses possibles et imaginables ont tourné dans ma tête. Certaines se sont révélées payantes mais ceci dit je ne croyais à aucune plus qu'à une autre, donc beaucoup de rebondissements pour ma part malgré tout. Et surtout j'étais loin de m'attendre à la fin de ce livre. Pour le coup on peut dire que l'auteur aura attendu la toute dernière minute pour révéler l'impensable. Mais beaucoup de questions restent en suspens et ça gâche un peu le tout. Je n'aime pas fermer un livre en ayant encore des questions sans réponse...

ATTENTION SPOILERS !!!!!!

Ma grande question : que s'est-il réellement passé le jour où Sophie pense que Sylvain a enlevé Hortense ? Je n'ai aucun doute sur le fait que quelqu'un, qui que ce soit, en pleine décompensation psychotique, ait pu mettre tout en scène, jusqu'à se blesser soi-même. Mais le gros point d'ombre : comment a-t-elle fait pour s'attacher toute seule à la chaise ?.... Ça je ne l'explique pas du tout... Si quelqu'un a une réponse, partagez ! (en précisant "spoilers" au début du commentaire ;-) ).
Autre question que je me pose : comment la police a pu passer à côté de ça ? J'aurais pensé qu'ils examineraient minutieusement tout l'appartement à la recherche d'indices... ou alors elle avait caché le corps d'Hortense ailleurs en attendant, mais où ? Dans un immeuble, ça doit pas être évident...
Enfin j'ai trouvé un peu dommage que l'auteur insiste autant sur certains détails dès le départ, notamment le fait que Sophie avait une relation un peu trop exclusive avec sa fille, ou encore sur le fait qu'il ne faut surtout pas entrer dans la chambre de la petite Hortense. J'ai vite deviner que quelque chose se cachait dans cette chambre (mais j'étais loin de m'attendre à ça).
Par ailleurs je me suis longtemps posé la question de savoir si Emmanuelle était vraiment Hortense ou pas. Et finalement j'ai eu la réponse trop tôt (même si c'était tard dans le livre, mais j'aurais préféré ne pas l'avoir), quand Sophie nous rapporte la scène où elle tue "Sylvain" et Isabelle, en précisant qu'elle n'a pas pris la peine de regarder les corps. Là c'était évident que ce n'était pas eux.
Et pour finir, je trouve un peu grosse, la coïncidence qui veut que, comme par hasard, la personne que Sophie va penser être sa fille, n'a pas connu sa mère et voit son père (qui ressemble un peu à Sylvain) sortir avec une femme nommée Isabelle...

FIN DES SPOILERS

Mais malgré tout ça j'ai adoré ce livre, j'ai été scotchée du début à la fin. Mais je ne peux pas mettre la note maximale à cause de ces questions qui restent sans la moindre réponse.

Si vous avez des théories, vraiment n'hésitez pas à m'en parler en commentaire. Je suis vraiment curieuse de savoir ce que vous en pensez et de partager avec vous toutes idées possibles. Pensez juste à préciser "spoilers" en début de commentaire par respect pour ceux qui ne l'ont pas encore lu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. SPOILERS : J'ai beaucoup aimé ce roman également, avec cependant un gros bémol : la fin. En effet, comme tu le soulignes, comment expliquer que Sophie est retrouvée ligotée et blessée (par qui, comment?). Aussi, qu'est-il arrivé à Hortense? Pourquoi est-elle morte et comment? Et la police n'a rien vu?
    Mon hypothèse principale est que Sophie a tué par accident Hortense et qu'elle est rentrée dans une sorte de déni d'homicide, ce qui expliquerait tout ce délire psychologique qui lui permettait d'échapper à la réalité.
    En tout cas, je déteste les fins ouvertes, et celle-ci laisse beaucoup trop de questions en suspens :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SPOILERS : Je dirais qu'à la base il y a quand même une personnalité psychotique. Quand elle parle du caricaturiste, elle dit que Sylvain l'a obligée à se prêter au jeu, qu'elle a fini par céder pour lui faire plaisir, alors que d'après la déposition du caricaturiste en question c'est elle qui a insisté pour faire ce portrait et c'est même elle qui a payé. Elle était dans un délire dès le départ. Après pour le meurtre d'Hortense, je pensais à un délire du type "ma fille sera à tout jamais à mes côtés" et qu'ensuite elle a effacé l'évènement de sa mémoire. Le déclencheur étant le retour de Sylvain qui finalement semblait vraiment vouloir s'impliquer dans la vie de sa fille et de Sophie d'après les derniers souvenirs abordés. En tuant Hortense elle était sûre de la garder pour elle seule pour toujours. Mais la thèse de l'accident se tient tout à fait aussi.
      Et je suis d'accord avec toi, les fins ouvertes c'est la loose !

      Supprimer
  2. Je suis tellement d'accord avec toi, il y a eu des trucs que j'ai trouvé "trop gros". Super Chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'aurais voulu en parler avec l'auteur au salon Saint-Maur en poche mais il y avait trop de monde du coup j'ai abandonné.

      Supprimer
  3. SPOILERS : Votre discussion m'intéresse. J'ai effectivement trouvé la fin "manipulatrice". On ne nous explique rien, on se la joue surprise finale en laissant le lecteur dans le vent. Mon hypothèse est que l'auteur ne sait pas trop bien lui-même le fin mot de l'histoire et qu'il est conscient qu'il y a des trucs boiteux.
    Je résume :
    1. La scène d'enlèvement : qu'a trouvé la police chez Sophie ?
    2. L'auto-ligotage ?
    3. Pourquoi et comment a-t-elle tué Hortense ? (Note : elle dit avoir déjà naturalisé des animaux, donc momification crédible.)
    4. Et puis, le côté psy : gosse morte et présente (dans la chambre), pourquoi la cherche-t-elle ?
    5. "Hortense, c'est ta soeur" ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord : j'étais tombée sur une interview de l'auteur, il faudrait que je remette la main dessus, où il disait que quand il commence à écrire un livre il connaît pas la fin... ça expliquerait des incohérences. Mais après coup j'ai pensé à deux autres théories dont une qui expliquerait pas mal de choses :

      SPOILERS : la première, Sylvain est effectivement venu mais a tué Hortense par accident. Ça explique qu'on l'ait retrouvé attachée à la chaise mais pas qu'on ait rien trouvé dans l'appartement.
      Deuxième théorie et c'est ma préférée : Sylvain est venu, l'a attachée, a emmené la petite. Et Sophie, par la suite, dans un délire psy a enlevé une enfant qui ressemblait à Hortense et l'a tuée pour la garder auprès d'elle pour toujours... Là ça explique pas mal de choses !

      Supprimer
    2. PS : je crois qu'il y a un problème avec les commentaires, j'ai du passer par safari pour répondre, impossible de poster quoi que ce soit sous firefox. C'est bizarre...

      Supprimer