01 septembre 2017

Les Prélats de Faneas, tome 1 : Les terres d'exil

Astéria est une jeune femme énergique au caractère bien trempé qui vient d'emménager à Maleross avec sa cousine Cléora.
Les deux jeunes femmes arrivent tout droit du mystérieux royaume de Faneas où la magie et les dieux n'ont rien d'imaginaire et où chaque jour recèle son lot de surprises. Elles ont fui leurs terres natales envahies par le royaume limitrophe d'Endor et sont venues se réfugier dans notre monde.
Elles cherchent à présent les prélats de Faneas afin de regagner leur monde et de restaurer la paix, mais la tâche s’avère bien plus ardue qu’il n’y paraît et les mystérieux prélats demeurent introuvables.
Leurs actions finissent par attirer l'attention d’un jeune homme observateur portant le nom de Noctis. Avec l’aide de son ami Klay, il compte bien découvrir ce qu’elles cachent.



Les Prélats de Faneas, tome 1 : Les terres d'exil de Charlotte Abécassis Weigel, 422 pages, Feryl Éditions, 2017

Mon avis : Dans ce premier tome des Prélats de Faneas, Les terres d'exil de Charlotte Abécassis Weigel (dont vous trouverez le site ici), nous découvrons le personnage d'Astéria qui se retrouve catapultée sur Terre avec sa cousine, Cléora, après l'attaque de leur Royaume, Faneas. La raison pour laquelle leur roi les a envoyées sur Terre est de trouver deux prélats, celui de la terre et celui du feu. Au total, autour de chaque roi amené à gouverner le royaume de Faneas, il existe quatre prélats respectivement pour la terre, le feu, l'air et l'eau, qui sont pourvus de pouvoirs et qui ont pour mission de protéger le royaume. La quête des deux jeunes femmes est donc primordiale compte-tenu de l'attaque dont est victime Faneas. Alors qu'elles sont installées et ont ouvert un café, elles vont faire la connaissance de Noctis et Klay qui vont tomber par hasard sur elles mais qui vont rapidement être très intrigués par les deux femmes.

Concernant le style en tant que tel, sur de rares passages, j'ai trouvé quelques redondances sur 2 à 3 phrases successives par rapport à des idées sur lesquelles, j'imagine, l'auteure a voulu insister. Mais malgré cela, la plume de l'auteure est très appréciable, particulièrement riche tout en étant fluide. Les descriptions sont suffisantes pour nous permettre de bien visualiser certaines scènes, sans être trop envahissantes pour autant.

Dans l'ensemble, on s'attache rapidement aux personnages. Astéria est un personnage qui peut être très attentionné, mais il vaut mieux éviter de l'énerver. Elle se laisse rapidement emporter sans prendre le temps de se poser pour réfléchir à une situation donnée, au risque de mal interpréter une situation. Elle aime en découdre avec les démons en tout genre, et on sent qu'elle en a même besoin.
À l'inverse, Cléora est beaucoup plus réfléchie et sait peser le pour et le contre. À plusieurs reprises elle va éviter à Astéria de faire des erreurs en la calmant du mieux possible.
Le jeune Sora qui est arrivé avec Astéria et Cléora, est un enfant rapidement attachant, dont l'innocence permet souvent de détendre une atmosphère parfois assez tendue.
N'oublions pas Kellas le gros tigrounet. Mon regret par rapport à ce "personnage" est qu'il intervient finalement peu dans le livre, en particulier au niveau des dialogues. Je m'attendais à ce qu'il soit plus présent.
Quant à Noctis et Klay, il n'est pas toujours facile de les cerner, en particulier Klay qui n'est pas toujours des plus tendre avec Astéria. Mais il faut dire qu'elle le lui rend bien...

J'avoue être sortie de cette lecture très mitigée. On va commencer par le négatif, histoire de finir sur du positif ! Pour commencer (mais c'est un détail et pas vraiment du négatif en soi), j'ai été assez déstabilisée par l'arrivée d'Astéria et Cléora dans notre monde. J'ai trouvé ça peu classique pour un roman de fantasy. Mais une fois passées la surprise et quelques pages, ça ne m'a plus posé problème. Par contre, il est dommage de finalement avoir très très peu d'images de Faneas. Ce qui m'a vraiment posé soucis, c'est la romance. On comprend rapidement qu'il va y en avoir dans ce livre. En soit ce n'est pas un problème, mais là, en l'occurence, ça prend beaucoup trop de place par rapport au reste de l'histoire, à tel point que la mission d'Astéria et Cléora est reléguée au second plan. Du coup, pour ma part, j'ai trouvé que ça piétinait beaucoup. J'avais l'impression d'assister aux aléas de la vie quotidienne et sentimentale de deux jeunes femmes qui viennent d'ouvrir tranquillement un bar plutôt qu'à la quête de deux sorcières dotées de pouvoir, supposées sauver leur monde...
Après lecture du livre dans sa globalité, et une nuit pour y réfléchir, je pense que ce tome a clairement pour but de planter le décor et surtout les relations entre les différents personnages. Je n'ai rien contre les auteurs qui aiment prendre leur temps pour présenter leur univers, bien au contraire. Ici, au fur et à mesure, on comprend que les relations entre les personnages sont très importantes... mais pas de là à étouffer le reste. Qu'on s'entende bien, je ne dis pas qu'il ne se passe rien. Des évènements vont être disséminés par-ci par-là qui ont clairement leur importance. À la moitié du livre, j'étais plutôt contente de voir qu'on commençait à avoir de l'action. Mais finalement ça ne dure pas longtemps et il faudra attendre presque la fin pour retourner à ce qui nous intéresse vraiment.

Par ailleurs, je n'ai eu aucune surprise dans ce livre. L'auteure nous donne beaucoup trop de pistes. Aussi ce qui se veut être des révélations au fil des pages et particulièrement à la fin, n'en ont pas du tout été pour ma part. À la rigueur j'ai peut-être eu une surprise sur un gros retournement de situation mais qui, je pense, n'en ai pas un. J'aurai confirmation, ou pas, dans le deuxième tome, mais je ne pense pas me tromper, l'auteure donnant, à nouveau, une piste assez évidente sur ce point.

Mais passons au positif ! Je compte bien, malgré ce qui précède, acheter le deuxième tome. En effet, l'univers de l'auteure est vraiment très riche, très développé, très fouillé avec des personnages qui ont de la profondeur, aussi bien au niveau de leur personnalité que de leur histoire. Et je pense qu'on a encore beaucoup à apprendre d'eux, de l'histoire de Faneas, les paysages, la magie et les mystères de ce royaume.
Par ailleurs, les descriptions des scènes de combat, notamment, sont un vrai régal et envoient du lourd. Comme je le disais plus haut les descriptions sont parfaitement dosées.
Enfin, je pense vraiment (et j'espère) que maintenant que l'auteure a bien planté le décor, compte-tenu du final, on va vraiment entrer dans le vif du sujet et au cœur de l'intrigue et de l'action dans le deuxième tome.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'ai eu exactement le même ressenti que toi sur les points négatifs ! Tu les as parfaitement bien exprimés. En revanche, j'ajouterais que les personnages auraient mérité un peu plus de crédibilité par moments, où leurs réactions ou leur absence de réaction m'ont laissée perplexe. Quant au retournement de situation dont tu parles... je suis persuadée que ce n'en est pas un xD Mais bien sûr, Astéria va sans doute mettre loooongtemps à s'en apercevoir. En revanche, comme toi, je lirai le second tome avec plaisir : j'espère y découvrir Faneas et y trouver plus d'intrigue, plus d'action. Et j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord. Concernant les réactions des personnages, effectivement je n'en ai pas parlé mais je te rejoins complètement. Dans ma tête j'ai classé ça dans la romance qui piétine, et comme je n'aime pas les romances de façon générale, j'ai mis ça sur ce compte ! Et concernant le "retournement de situation"... c'est clair que c'est gros comme une maison, et je vais avoir tous envie de les secouer par les épaules en leur disant d'ouvrir les yeux au bout de 100 pages, voire plus, où ils n'auront toujours pas compris...
      En tout cas j'espère que je ne serai pas déçue par le deuxième tome : après ce premier tome je pense que j'en attends trop. J'ai vraiment l'impression qu'on va enfin être en plein dans l'action et avoir de la fantasy du début à la fin. Mais si on reste finalement sur le même ton qu'ici, ça va pas le faire.

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Ayant moi aussi terminé ma lecture, je suis tombé sur ton article, et sur ton blog assez complet. Bravo à toi pour toutes ces lectures et ces chroniques. Concernant ce livre, c'est certainement une question de goût, mais pour ma part, la partie "romance" ne m'a pas dérangé et je ne me suis pas ennuyé. J'apprécie le fait d'avoir le loisir faire la connaissance des personnages, et d'alterner entre des scènes d'action et la découverte des personnages au travers des relations qui se construisent (d'amour, mais aussi d'amitié). Etant donné qu'il y a d'autre(s) tome(s) de prévus, je te rejoins sur le fait que celui-ci pose certainement les bases qui permettront à la suite de l'histoire de monter en puissance sur la partie aventure et découverte de Faneas. Je pense aussi lire le tome 2, pour ne pas dire que je l'attends avec une certaine impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Tout d'abord un grand merci, ça me fait plaisir !
      Et oui, il est certain que c'est une question de goût. Comme je l'ai dit dans ma réponse à Monde Premier, la romance et moi, ça fait deux, donc forcément ça a beaucoup de mal à passer. Même si tout le monde s'accorde à dire qu'une romance est très bien amenée dans tel ou tel livre, pour ma part je m'ennuie toujours, c'est quelque chose qui ne m'intéresse pas, en tout cas pas de façon trop développée. Si c'est juste un fond ça passe et ça peut même être nécessaire au livre. Mais là c'est beaucoup trop pour moi.
      En tout cas j'attends beaucoup de ce deuxième tome !

      Supprimer
  3. Bonjour!
    tout pareil pour moi! Je viens de terminer cette lecture après une bonne semaine de pause pendant laquelle je me suis plongée dans la "métaphysique des meurtres" de GOT pour digérer les 150 premières pages de romance^^
    Je dois bien avouer que c'est ma plus grande déception sur ce livre, car l'horizon d'attente donné par le prologue et la description ullule/facebook nous emmenait clairement vers de la "pure" fantasy (avec un petit côté steampunk que je commençais agréablement à découvrir)... Finalement on tombe plutôt dans de la romantic fantasy, qui n'est pas du tout mon genre favori^^
    J'ajouterais un autre point négatif que tu as tout juste esquissé en début de commentaire: le style, ou plutôt le français en général. Si je tire totalement mon chapeau à l'auteure pour l'orthographe irréprochable, je mettrais quand même un bémol sur les expressions utilisées, qui sont souvent incorrectes, voire constituent de vrais pléonasmes! J'en ai encore deux trois en tête, notamment les dernières sur lesquelles j'ai grincé des dents hier soir^^ (ex: "les mers du nord se propageaient en de vastes étendues noires et profondes. Elles se répandaient au-delà de l'horizon..." p327, ou "Zef serra des poings ses doigts squelettiques" p397, ou encore "Il se saisit de l'enfant par le col au niveau du coup" p.409... bref des petits non-sens ou inexactitudes qui plombent la lecture, comme un caillou relou dans la chaussure^^). Surtout que l'auteure avait précisé avoir fait corriger l'ouvrage par un professionnel... à revoir peut-être ;). Bref que personne ne se méprenne, ce n'est pas de la critique méchante ou gratuite, juste constructive pour que les tomes suivants passent crème!
    Car oui j'achèterai moi aussi le deuxième tome, je suis vraiment intriguée par cette légende des amants séparés (les dieux pour le coup, pas nos deux tourtereaux!^^) et par le concept des prélats (d'ailleurs c'est qui du coup le quatrième??? méchant cliffhanger^^). Je croise les doigts pour que ça décolle! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai moi aussi eu ce sentiment d'attente contrariée par rapport à la présentation faite sur ulule, c'était très frustrant. j'espère vraiment (vraiment !) qu'on aura ce qu'on attend dans le tome 2 !

      Supprimer